Aulas veut vite tourner la page Ligue des champions

Le parcours de l’Olympique Lyonnais en Ligue des champions est terminé même s’il reste encore un match, qui comptera pour du beurre, à disputer face à Valence le 9 décembre prochain. Le président Jean-Michel Aulas pense qu’il faut vite oublier ce fiasco européen.

Jean-Michel Aulas

“C’est une déception.” Mardi (hier), l’OL a touché le fond en Ligue des champions à domicile en s’inclinant contre la formation de La Gantoise (1-2). Alors qu’ils auraient pu disputer une sorte de petite “finale” sur la pelouse de Valence, pour l’obtention d’un ticket en 8es de finale, les Gones ont été humiliés sur leur pelouse par les Belges. Le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a reconnu que cet échec européen majeur ternit l’image du club.

“L’objectif était de se qualifier et d’imaginer un meilleur destin. C’est difficile pour Lyon et ce n’est pas très brillant pour le football français”, a-t-il déclaré selon le site web du club de la capitale des Gaules. Pour lui, il manquait trop d’ingrédients à Gerland pour vaincre l’escouade belge qui a su saisir sa chance. “On n’a pas fait ce qu’on avait fait dans le derby. On n’a pas gardé la même intensité. Il faut regarder ce qui n’a pas marché.”

Maintenant que l’aventure en C1 est terminée, Jean-Michel Aulas a mis en avant le fait qu’il faut vite relever la tête et se concentrer sur la Ligue 1. “Il faut reprendre le championnat. Il faut garder cette deuxième place. Il faut combattre la déception, la sinistrose. (…) Il ne faut pas s’éparpiller. Quand on perd, il faut courber l’échine et accepter les injustices, tout en se disant qu’on n’a pas bien fait certaines choses.” Rappelons au passage que l’OL n’a plus aucune chance d’être reversé en Ligue Europa. Les Lyonnais sont condamnés à conserver la quatrième et dernière place du Groupe H.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement