Lorient : le synthétique passe à la trappe

Il y a quelques saisons, Nancy et Lorient avaient décidé de doter leur stade d’une pelouse synthétique. On ne peut pas dire que cela ait fait l’unanimité, à la fois auprès des joueurs et des dirigeants.

Selon Le Télégramme, les Merlus ont décidé de revenir à un terrain naturel, deux ans avant que les règlements de la LFP ne l’interdisent. Le coût des travaux devrait atteindre 1,2 M€ et le club lorientais devrait participer au financement à hauteur de 300 000 €. Il devrait également assurer l’entretien. Les Lorrains devraient en faire de même lors de l’été 2017.