Neymar, Nolito, Messi… L’équipe-type de la mi-saison en Liga

À mi-saison, la Liga est toujours dans l’incertitude. Bien que le Real Madrid ait fait plusieurs faux pas, le Barça, qui compte un match en retard, n’en a pas réellement profité.


Pire, l’Atletico Madrid, qui compte le même nombre de points que le club catalan, le Celta Vigo et Villarreal sont encore dans le coup s’attribuer le titre. Le championnat espagnol n’est donc pas l’abri d’une surprise. L’équipe-type de mi-saison fait la part belle aux poursuivants, tandis que de nombreux joueurs déçoivent chez les deux cadors.

Au poste de gardien de but, c’est Jaume, le Valencian, qui paraît s’en être le mieux tiré. Bien que sa formation végète en milieu de tableau et que sa défense ne soit pas toujours sécurisante, il n’a encaissé que 14 buts en 16 matchs. Devant lui, la charnière centrale est constituée de Shkodran Mustafi, son partenaire, et de Diego Godin, qui tient la baraque du côté de l’Atletico Madrid. Dans le couloir gauche, le Madrilène Marcelo ne semble pas avoir d’équivalents. Il est l’un des meilleurs joueurs de sa formation, depuis l’été dernier. Côté droit, le Merengue Danilo est également très performant.

Au milieu du terrain, Asier Illarramendi occupe le poste de milieu défensif, alors qu’il réalise une énorme saison sous les couleurs de la Real Sociedad. En relayeur, Raul Garcia continue de faire le bonheur de l’Athletic Bilbao. Il ne fait d’ailleurs pas de doute qu’il aurait sa place dans beaucoup de formations qui participent à la Ligue des Champions. En matière d’animation offensive, la concurrence est particulièrement rude dans la compétition ibérique. Afin de donner sa chance à Nolito, extraordinaire avec le Celta Vigo (8 buts et 5 passes décisives), nous sommes contraints de déplacer Neymar à droite. Le Brésilien s’est affirmé comme le futur cador des Blaugrana (14 buts et 5 passes décisives).


Enfin, l’attaque est composée de l’inévitable Lionel Messi (5 buts et 4 passes décisives) et du mordant Luís Suárez (13 buts et 3 passes décisives). Le Clasico a notamment permis de se rendre compte de l’efficacité du trio MSN et il n’est pas possible d’en mettre un sur la touche, n’en déplaise au Ballon d’Or en titre, Cristiano Ronaldo, lequel a beaucoup déçu.

L’équipe-type de la mi-saison : Jaume (Valence) – Danilo (Real Madrid), Godin (Atletico Madrid), Mustafi (Valence), Marcelo (Real Madrid) – Illarramendi (Real Sociedad), Garcia (Athletic Bilbao), Nolito (Celta Vigo), Neymar (Barcelone) – Messi (Barcelone), Suárez (Barcelone).

Remplaçants :
Navas (Real Madrid), Filipe Luis (Atletico Madrid), Ramos (Real Madrid), Banega (Séville), Bale (Real Madrid), Ronaldo (Real Madrid), Griezmann (Atletico Madrid).