Valence : Neville trouve qu’on le juge trop vite

Humiliés face au FC Barcelone (0-7), les joueurs de Valence ont chuté face au Betis Séville (0-1) dimanche (hier). Aujourd'hui, bon nombre de journalistes espagnols dézinguent le coach Gary Neville.

Pendant une conférence de presse, ce dernier a décidé de se défendre bec et ongles. “J'avais dit avant que je vienne que je serais jugé en six mois. Mais je l'ai été en six semaines. Nos deux derniers matches de championnat (contre le Betis et Gijon) n'étaient pas des spectacles qui méritaient des défaites. Mais la réalité est que ce sont deux revers. Je suis conscient des conséquences qu'il y a lorsqu'on n'obtient pas des bons résultats.”

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement