EDF : çà chauffe à Clairefontaine

Alors que certaines radios font leur choux gras des supposés caprices de la jeune garde, il semble que les anciens de l’équipe de France soient eux aussi sujet aux caprices ! On apprend dans le journal L’Equipe que des tensions auraient été observées entre le staff (Domenech et Boghossian) et certains joueurs (dont Henry et Gallas) au sujet de l’horaire du petit déjeuner de dimanche (trop matinal à leur goût) et au sujet de l’entrainement de l’après-midi. Selon le journal, il voulaient « profiter » de leur après-midi à Paris. Indécent ? Oui c’est bien le mot de cette attitude au lendemain d’une défaite honteuse et d’une année de matchs d’une médiocrité affligeante. Le journal sportif ajoute qu’en plus, « la plupart d’entre eux, pourtant, avait déjà pris leur samedi soir » ! On croit rêver …