Ligue 1 : Mongai dresse un constat terrible

La faute à des droits TV trop faibles, l'écart entre la Ligue 1 et ses concurrents s'est accentué, cet été. Christophe Mongai, un agent de joueurs, a confié son désarroi au quotidien Ouest-France.

“Le football français est à la traîne au niveau européen. Les grands joueurs ne sont plus en France à de rares exceptions près. Le PSG joue sur une autre planète, Lyon est toujours aussi intelligent et possède un budget de plus en plus confortable grâce à son modèle économique, Monaco peut s'appuyer sur un actionnaire impliqué et puissant mais les autres clubs sont à des années-lumière”, considère-t-il. Néanmoins, la faiblesse des droits TV hexagonaux est indéniable : “On a un déficit important de recettes notamment au niveau des droits TV. Il faut quand même savoir qu'un club comme Aston Villa qui jouera en Championship (L2 Anglaise) la saison prochaine a un budget quasi-équivalent à celui de Lyon grâce à plus de 100 ME de droits TV et donc supérieurs à tous les clubs français. Est-il normal que le Championship soit le 5e championnat le plus diffusé et regardé au monde derrière la Premier League, la Liga, la Bundesliga, la Serie A et devant la L1 française ? Non évidemment. Il faut repenser le modèle économique de la L1 et tenter de se rapprocher de ces pays-là”, a-t-il confié au quotidien.