Kroos, Neymar, Ronaldo… L’équipe-type de la mi-saison en Liga

Comme tous les ans ou presque, le FC Barcelone et le Real Madrid trustent les deux premières places du championnat espagnol, à mi-saison. Pour autant, quelques joueurs des équipes concurrentes sont parvenus à tirer leur épingle du jeu. Voici l’équipe-type de la Liga, selon Top Mercato, après seize journées.

Évidemment, ce n’est pas dans les équipes du haut de tableau que les gardiens de but sont les plus sollicités. Fernando Pacheco, qui est âgé de vingt-quatre ans, est pour beaucoup dans le joli classement d’Alaves (douzième, Ndlr), lequel affiche aussi la cinquième défense de Liga.

Diego Godin (Atletico Madrid) apporte son expérience et son agressivité, au sein de l’arrière-garde de l’équipe de Diego Simeone. Sa capacité à s’imposer dans les airs, malgré une taille modeste, est sidérante. En Catalogne, Gerard Piqué a réussi une grosse première partie de championnat. Toujours bien positionné, le Barcelonais est également très sûr dans ses relances, ce qui n’est pas pour déplaire à son entraîneur, Luis Enrique.

Sur le côté droit de la défense, Sergi Roberto (FC Barcelone) fait un gros travail, chez les Blaugrana. Outre ses interventions défensives, ses chevauchées le long de la touche mettent en perspective la qualité de ses dribbles et de son jeu de passe. Filipe Luis (Atletico Madrid) s’est révélé impressionnant et a compensé bien des brèches sur le côté gauche de la défense des Colchoneros.

À la récupération, Toni Kroos s’impose, saison après saison, comme l’homme fort de l’entrejeu du Real Madrid. L’Allemand a adressé de nombreuses passes décisives et assure l’orientation du jeu par le biais de ses passes précises et de sa lecture du jeu. Le milieu défensif de Málaga, Ignacio Camacho, mérite une place à ses côtés. Il se bat sur tous les ballons et son activité est précieuse à son équipe.

On ne peut pas dire que la Liga manque de solution en ce qui concerne son animation offensive. Sur le côté gauche, Neymar est impérial et marque peu à peu le Barça de son empreinte. Il a inscrit 4 buts et délivré 6 passes décisives, depuis le début de la saison. Il est néanmoins nécessaire de le décaler dans l’axe pour faire une place à Cristiano Ronaldo (Real Madrid), lequel a encore inscrit 10 buts en 11 matchs, depuis l’été dernier. Enfin, l’inamovible Lionel Messi, qui a marqué 12 buts en 13 rencontres, occupe le poste d’ailier droit.

Dans l’axe de l’attaque, il n’est pas possible de passer à côté des statistiques de Luís Suárez. L’international uruguayen a trouvé le chemin des filets à 12 reprises et donné 4 passes décisives à ses partenaires en 15 apparitions.

Enfin, sur le banc, Zinedine Zidane a bluffé et fait taire l’ensemble de ses détracteurs. Son équipe est invaincue depuis 35 matchs en championnat, ce qui constitue un record. Sans trop faire parler de lui, le Français gagne en crédibilité et s’avère être un redoutable tacticien.

Equipe-type à mi-saison : Fernando Pacheco (Alaves) – Sergi Roberto (FC Barcelone), Diego Godin (Atletico Madrid), Gerard Piqué (FC Barcelone), Filipe Luis (Atletico Madrid) – Toni Kroos (Real Madrid), Ignacio Camacho (Málaga) – Lionel Messi (FC Barcelone), Neymar (FC Barcelone), Cristiano Ronaldo (Real Madrid) – Luís Suárez (FC Barcelone).

Remplaçants : Yuri Berchiche (Real Sociedad), Marcos Llorente (Alaves), Bruno (Villarreal), Mateo Kovacevic (Real Madrid), Manu Trigueros (Villarreal), Gareth Bale (Real Madrid), Iago Aspas (Celta Vigo), Antoine Griezmann (Atletico Madrid).