La méthode Villas-Boas, l’affaire Ronaldo… Le Tour d’Europe de la presse

La méthode Villas-Boas, l’affaire Ronaldo, ou encore la polémique Beardsley. C’est le Tour d’Europe de la presse du mardi 12 novembre 2019 !

Cristiano Ronaldo revue de presse

France

L’Equipe consacre sa une au redressement opéré par l’OM, ces dernières semaines. André Villas-Boas a su trouver les ressorts psychologiques et techniques pour relancer son équipe, après la déroute parisienne. Le journal évoque les déclarations de Jean-Michel Aulas, après OM-Lyon (2-1), et pense qu’il ne sera pas sanctionné par la commission de discipline. France Football focalise son attention sur la situation d’Olivier Giroud, lequel résiste aux critiques et se montre toujours décisif avec les Bleus.

Espagne

Marca commente la situation de Gareth Bale, lequel s’est entraîné normalement avec les Gallois. Il était effectivement indisponible, ces dernières semaines, avec le Real Madrid. Le Mundo Deportivo assure quant à lui que Neymar veut toujours rejoindre le FC Barcelone. La presse espagnole revient aussi sur la lourde défaite concédée par ses U17 face aux Bleuets (1-6).

Italie

Tuttosport tente de comprendre ce qui a provoqué la fracture entre Cristiano Ronaldo et Maurizio Sarri, dimanche soir. La Gazzetta dello Sport croit savoir que la direction turinoise n’est pas inquiète, concernant cette affaire. Le Portugais va notamment devoir s’expliquer vis-à-vis de ses coéquipiers et ne sera même pas sanctionné d’une amende.

Angleterre

Metro s’intéresse à la position d’Unai Emery, lequel a été maintenu à son poste par le board d’Arsenal. Les Gunners estiment qu’il peut encore retourner la situation. Le Daily Express s’insurge du fait que Peter Beardsley n’a pas été invité aux célébrations du millième match de la sélection. Le son de cloche est le même du côté du Daily Star : grosse polémique outre-Manche.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)