OM : des perquisitions ans les locaux de deux groupes de supporters

Les enquêteurs ont perquisitionné les locaux du Commando Ultra et des South Winners, suite aux violences survenues à la Commanderie, samedi dernier.

Commanderie


Selon les renseignements recueillis par 20 Minutes, les enquêteurs de la sureté départementale ont procédé à des perquisitions dans les locaux des associations Commando Ultra et South Winners. Ils chercheraient à déterminer le rôle tenu par ces groupes dans la manifestation de samedi. Pour rappel, les événements ont généré de nombreuses dégradations qui sont estimées à plusieurs centaines de milliers d’euros. 8 supporters ont pour l’instant été placés en détention provisoire et 6 autres sont placés sous contrôle judiciaire. Leur procès aura lieu le 24 février.

Mercredi, six groupes de supporters ont condamné les violences par le biais d’un communiqué commun, considérant que leur action « aurait été plus forte sans celles-ci ». Et d’ajouter : « Nous voulions démontrer déception et amertume, mais ces deux sentiments ont laissé place à la colère pour certains. »

La préfète des Bouches-du-Rhône n’a pas exclu l’idée que des groupes puissent être dissous, si leur responsabilité est mise ne cause.