OL, course au titre : Aulas jubile et tacle ses concurrents directs !

Jean-Michel Aulas, le président de l’Olympique Lyonnais, s’est prononcé sur la course au titre de champion de France, et en a profité pour égratigner le PSG, Lille et Monaco…

Jean Michel Aulas

Alors que le club rhodanien occupe la deuxième place du classement à trois points de Lille, le patron des Gones se veut prudent quant aux chances de voir la formation de Rudi Garcia décrocher la timbale, dans les colonnes du journal L’Equipe. « Je reste raisonnable, parce que je ne vois pas comment le PSG pourrait perdre, vu sa puissance financière. On a à Lille un fond vautour, un PSG avec un Qatar surpuissant, et un Monaco dirigé par des investisseurs russes avec une fiscalité et des charges qui n’ont rien à voir avec les nôtres. Alors je me dis que ce serait quand même un drôle de pied de nez, en étant franco-français et entrepreneur local, d’arriver à battre ces grosses puissances. »

De Monaco (4e) au PSG (1er), les quatre premiers se tiennent en seulement six points au terme des 26 premières journées. Ce dimanche, l’Olympique Lyonnais est opposé à l’Olympique de Marseille à l’Orange Vélodrome, en conclusion de la 27e journée.

Une pique à son homologue Marseillais…

Dans cette interview, le président de l’Olympique Lyonnais s’est aussi exprimé sur son homologue à Marseille, Jacques-Henri Eyraud. En conflit avec les groupes de supporters, JMA ne comprend pas la situation dans laquelle a pu se mettre Eyraud : « Gérer un club contre ses supporters ? Moi, je ne sais pas faire. C’est pour ça que j’ai choisi délibérément de le gérer avec eux. Si certains estiment pouvoir faire autrement, qu’ils le démontrent. Mais je pense que ça ne peut pas être tenable (…) on ne souhaite à aucun club, aucun président et aucun groupe de supporters de vivre ce qui se passe en ce moment à Marseille. »