OL : la charge de Juninho contre l’arbitrage

Après le nul concédé par l’Olympique Lyonnais face à l’Olympique de Marseille au Vélodrome (1-1), dimanche soir pour le compte de la 27e journée de Ligue 1, Juninho s’est emporté contre l’arbitrage.

Juninho

Interrogé par Canal Plus, le directeur sportif des Gones a fustigé la décision prise par Benoît Millot d’accorder un penalty aux Marseillais pour une main du milieu brésilien Lucas Paqueta, une sentence transformée par Arkadiusz Milik qui a égalisé après l’ouverture de la marque de Karl Toko Ekambi.

« Quand j’ai débuté comme directeur sportif, j’avais dit qu’il ne fallait pas faire ce que je faisais parfois sur le terrain comme joueur, qu’il ne fallait pas parler de l’arbitre. Contre Nîmes, il y a eu un penalty, contre l’OM à l’aller un but de Houssem Aouar refusé, contre Metz un but refusé aussi… Cela touche la main de Paqueta, mais le ventre avant. Tu ne peux pas donner un carton jaune. Il y a beaucoup de doutes. Il y a la main de Nagatomo aussi. C’est l’arbitre qui décide de la rencontre. Il a beaucoup rigolé, il s’est amusé un peu (…) Ce n’est pas la première fois. Les arbitres se ratent beaucoup contre nous. On aime tous gagner, le championnat est très serré. C’est très bien pour la Ligue 1. On laisse deux points. On sent que quelque chose se passe toujours contre nous avec l’arbitrage. Je ne sais pas l’expliquer. On est déçus à cause de l’arbitrage. »

Troisième du classement, la formation de Rudi Garcia pointe à une longueur du Paris Saint-Germain et trois unités de Lille.