PSG, Pochettino : « Nous avons aussi vu des choses pas très positives »

En conférence de presse, Mauricio Pochettino a fait part de son enthousiasme, concernant la qualification de ses joueurs contre le Barça. Il pense que le retour de la Ligue 1, face à Nantes, sera compliqué.

Mauricio Pochettino

« Nous sommes très contents de la qualification contre Barcelone. Après 14 ans de présence du Barça en quarts, c’est une grosse performance pour nous. Mais nous avons aussi vu des choses pas très positives. Nous n’avons peut-être pas joué de manière fantastique, mais nous étions en contrôle lors de la seconde période. Beaucoup de positif, mais des choses positives. On continue de travailler et maintenant l’équipe est concentrée sur Nantes. On cherche la perfection, mais il faut aussi se réjouir de la qualification contre Barcelone », a indiqué le technicien argentin face aux médias.

« C’est important, après une telle réussite pour le club, d’enchaîner »

Il s’attend à une rencontre compliquée, dimanche, face au FCN : «Cela va être très difficile contre Nantes. C’est dur après le Barça d’enchaîner, on l’a vu contre Monaco. On doit enchaîner. On n’a pas d’excuses, nous voulons gagner. (…) C’est un match difficile et très important pour nous. Ce n’est pas un piège, car nous sommes avertis de la situation. C’est important, après une telle réussite pour le club, d’enchaîner. On sait que ce sera un match difficile et on doit avoir de la fraîcheur pour obtenir la victoire.»

Il a ensuite livré son analyse du match nul concédé contre Barcelone. Il ne croit pas qu’il faille s’inquiéter de certaines contre-performances : «La première période contre Barcelone ne nous laisse pas 100 % contents, mais il ne faut pas se concentrer que là-dessus. Au global cela a fait 5-2 sur les 180 minutes et nous avons rejoint les quarts de finale. C’est la magie de la Ligue des champions et il peut y avoir des matchs spéciaux. Il y a toujours des choses à améliorer, mais au final il y a eu la qualification. (…) Ce qui est clair c’est que quand une équipe n’a pas le meilleur rendement, c’est la faute de l’entraîneur, celui qui est devant vous à parler. La baisse du rendement en première période a été collective et non pas individuelle face au Barça. Keylor Navas a fait de bonnes interventions, mais c’est la performance collective qui importe. Il ne faut pas se concentrer sur une responsabilité individuelle. »

Le coach parisien a par ailleurs indiqué que Neymar ne participerait pas à la rencontre.