PSG : Di Maria et Marquinhos cambriolés, Pochettino justifie la défaite contre Nantes

Le Paris Saint-Germain a vécu un dimanche noir. Battu au Parc des Princes par le FC Nantes (1-2), en conclusion de la 29e journée de Ligue 1, le club de la capitale a vu deux de ses joueurs subir à leur domicile un cambriolage.

Selon les informations du Parisien, le domicile du milieu offensif argentin a été cambriolé pendant le match alors que sa famille se trouvait sur place. Cette nouvelle a contraint le directeur sportif Leonardo à demander à Mauricio Pochettino de remplacer le footballeur de 33 ans, supplée par Leandro Paredes à la 62e minute de jeu. Par ailleurs, la famille du défenseur central brésilien Marquinhos a été ciblée et victime d’un home-jacking, d’après L’Equipe.

Mauricio Pochettino, PSG

Interrogé en conférence de presse après la rencontre, l’entraîneur argentin a avoué que son groupe a été perturbé par ces révélations, susceptibles de justifier en partie la contre-performance face aux Canaris. “Ce n’est pas une excuse mais oui, il y a eu une baisse d’énergie anormale. C’est pour cela que, quand j’ai répondu aux journalistes pour savoir si j’avais tancé mes joueurs pour la défaite, oui on a parlé mais pas de ce qu’il s’est passé sur le terrain. On en reparlera demain ou une autre fois. Il y a des situation extra-footballistiques que nous avons connues aujourd’hui. Et je crois que les footballeurs sont les premiers à savoir ce que représente la déception de perdre trois points. Mais la situation que vous connaissez préoccupe aussi le groupe. Le groupe n’est pas simplement inquiet de la défaite mais pour les autres faits dont il a connaissance.”

Deuxième du classement à égalité avec l’Olympique Lyonnais, qu’il rendra visite dimanche prochain, le Paris Saint-Germain pointe à trois longueurs de Lille, tenu en échec à Monaco.