PSG : la police a manqué les cambrioleurs de Di Maria d’un cheveu…ou presque

Avec un peu plus de chance, le cambriolage du domicile d’Angel Di Maria dimanche dernier (1-2) aurait pu être évité.

Selon les informations de L’Equipe, qui a enquêté sur ce phénomène des cambriolages en série aux domiciles des joueurs de Ligue 1 du PSG ou de l’OM, une patrouille avait déjà ratissé le secteur une heure plus tôt après avoir été alertée par des voisins qui avaient signalé la présence d’individus à l’intérieur de leur jardin. Une fois sur place, cette équipe du commissariat de Neuilly-sur-Seine n’a rien constaté de suspect et aucune interpellation n’a été réalisée. C’est alors que l’agent de sécurité employé par Angel Di Maria est allé inspecter le logement de l’international argentin dans lequel se trouvait sa femme et ses enfants après avoir été prévenu de la présence de ces rôdeurs dans le quartier.

Angel Di Maria, PSG

Après avoir constaté que tout le monde se portait bien à l’intérieur, cet agent de sécurité est retourné stationner devant le domicile du joueur, mais environ une heure plus tard la police a finalement été avertie du cambriolage. La femme de l’international argentin ne s’est rendue compte de rien jusqu’à ce qu’elle s’aperçoive de la disparition du coffre au 2e étage, dans lequel se trouvait des montres et bijoux pour une valeur totale de plus de 500 000 euros.