OM : Gignac a refusé Liverpool et Valence pour l’OM

L’attaquant des Tigres de Monterrey est revenu sur son passage dans le club phocéen, entre 2010 et 2015.

André Pierre Gignac

Sur RMC, André-Pierre Gignac (35 ans) fait montre d’un grand amour pour l’OM, en évoquant les conditions de sa signature au club, en 2010 : « Je suis né à Martigues, à 40 km de Marseille. Toute mon enfance, cela a été l’OM. Ma famille, ils sont tous pour l’OM. Mon rêve… Ce qu’il faut savoir, c’est que j’avais deux papiers dans les mains. C’était l’OM ou Liverpool en 2010. J’ai refusé Valence, le FC Valence juste avant. On m’avait envoyé un avion, avec du bon jamon dedans (du jambon, ndlr). Je vous promets, cela donne envie. Ils savaient qu’avec un peu de jamon iberico, ils allaient faire l’affaire, mais j’ai refusé. C’était à l’époque de Unai Emery, avec Jérémy Mathieu. Il était venu et il m’avait expliqué tout son schéma tactique. J’ai refusé. Derrière, Jean-Christophe Cano (son agent, ndlr) vient et me dit : « André, tu as Liverpool ou l’OM ». Je lui ai répondu : « Tu peux déchirer le papier Liverpool, on va à l’OM ». Voilà, c’est ça. Un regret sur mon choix ? Non, jamais de la vie ! Jamais de la vie. Jamais de la vie… J’ai réalisé mon rêve. J’ai réalisé le rêve de tous mes cousins, les rêves de presque toute ma famille. »

S’il aime l’OM, André-Pierre Gignac n’a cependant pas l’ambition de revenir au club : « Revenir ? Non, en tant que joueur, ce n’est pas possible. Je le dis en toute sincérité, ils n’ont pas besoin de moi. Bien sûr que je regarde les matchs. Moi, j’ai joué contre Dario Benedetto. Je l’aime bien. Il est exactement dans le même registre (que moi), un attaquant avec de la grinta. (…) » Par contre, le Français ne ferme pas la porte pour devenir, à l’avenir, l’entraîneur du club : « On ne sait pas. Pourquoi pas. J’ai cette ambition de devenir entraîneur, oui. »