Super League : des clubs prêts à faire marche arrière ?

Deux clubs engagés dans la Super League pourraient se retirer, selon la presse anglaise.

Olivier Giroud, Chelsea - Aston Villa

D’après les informations recueillies par Matt Law, journaliste du Telegraph, Manchester City et Chelsea n’ont été prévenus du lancement de la Super League que la semaine passée. Ils ont accepté d’y être intégrés, mais ne sont clairement pas les moteurs du projet : « On me dit que Chelsea et Manchester City ont été informés que la Super League se déroulait la semaine dernière et qu’ils avaient essentiellement la possibilité de monter à bord ou de risquer d’être laissés pour compte. Ils n’étaient pas les moteurs du plan… », a-t-il posté sur Twitter.

Son confrère Oliver Holt, qui travaille au Mail on Sunday, croit savoir que deux clubs anglais sont en train de perdre leurs nerfs et pourraient abandonner la compétition : « On entend que les premières fissures commencent à apparaître dans l’édifice laid et déformé de l’ESL. On dit que deux clubs anglais sont sur le point de perdre leur sang-froid », a-t-il publié sur le même réseau social.

L’UEFA pourrait permettre à certains des douze clubs de faire marche arrière, sans être sanctionnés. Le journal L’Équipe indique quant à lui que l’Atlético Madrid et Manchester City sont notamment visés par l’instance, car considérés comme moins solides.