Bayern Munich, Rummenigue : « Les clubs sont très déçus par l’attitude d’Agnelli »

Lors d’un entretien accordé à L’Équipe, Karl-Heinz Rummenigge est revenu sur le crash du projet de Super League. Il ne pense pas qu’il reviendra sur le tapis, à l’avenir. Il a confié avoir été déçu par Andrea Agnelli et a répondu à Florentino Perez, suite à ses récentes interventions.

Karl-Heinz Rummenigge, Bayern Munich

« Tous les dirigeants de club sont logiquement très déçus par Andrea et son attitude ces derniers jours. Mais je suis un farouche partisan du dialogue. J’estime que c’est important que les douze clubs en question (les fondateurs de la Super League) aient reconnu avoir commis une grosse erreur aussi rapidement. Ce qui est encore plus important à mes yeux, c’est qu’ils l’ont presque tous corrigée », a-t-il déclaré le patron du Bayern Munich à propos de son homologue de la Juventus.

« Au PSG, Kylian Mbappé est entre de bonnes mains »

Il a également répondu à Florentino Perez, lequel indiquait que, sans Super League, ni Erling Haaland ni Kylian Mbappé ne signeraient au Real Madrid : « Mais où est le problème ? Au Paris-Saint-Germain, Kylian Mbappé est entre de bonnes mains, il peut tout gagner dans les prochaines semaines. Quant à Erling Haaland, il est aussi dans un excellent club (le Borussia Dortmund) qui peut encore se qualifier pour la prochaine C1 et remporter la Coupe d’Allemagne. N’oublions pas que le Real est toujours aussi compétitif, avec la possibilité de décrocher le titre de champion, et qu’il disputera la semaine prochaine les demi-finales de la C1 (contre Chelsea). »

Il ne pense pas non plus que le projet pourra revenir sur le tapis, ces prochaines années : « Avec la débâcle qui a eu lieu tout au long de cette semaine, je ne peux pas imaginer que la Super League existera un jour. » Il a enfin souligné la solidarité qui avait lié l’Allemagne et la France, ces derniers jours : « Main dans la main, la France et l’Allemagne se sont unies pour soutenir le système actuel du football de clubs européen. Si nous avons dit non à la Super League, c’est parce que nous sommes pleinement satisfaits avec la Ligue des champions et nous n’oublions pas notre responsabilité vis-à-vis de nos supporters, qui sont opposés à ce genre de réforme. »

Pour rappel, l’UEFA aurait l’intention de sanctionner les clubs qui sont à l’origine du projet.