OL : Aulas croit dur comme fer à la C1 et annonce la couleur à la concurrence

Malgré le coup de massue infligé par le LOSC dimanche soir lors de la 34e journée de Ligue 1 (2-3), Jean-Michel Aulas veut encore croire au podium. Une nouvelle saison consécutive sans Ligue des Champions serait forcément une énorme déception pour le club rhodanien.

Jean Michel Aulas, Olympique Lyonnais

Relégué à quatre points du podium, l’Olympique Lyonnais a déjà grillé tous ses jokers et n’aura pas le droit à l’erreur dimanche soir sur la pelouse du Stade Louis II de l’AS Monaco. Cette rencontre de la 35e journée de Ligue 1 sera clairement décisive dans la course à la Ligue des Champions et la tâche s’annonce difficile pour l’OL face à une équipe monégasque impressionnante depuis le début de l’année. Malgré tout, Jean-Michel Aulas en croit dur comme fer. On a beaucoup travaillé sur le plan mental et sur le plan pratique en réfléchissant à ce match de dimanche. Et puis en regardant attentivement ce qu’il va se passer sur le plan des calendriers, des équipes qui nous sont opposées. Et on en a conclu tous les quatre qu’il y avait encore un coup majeur à jouer dans la mesure où on n’a plus rien à perdre. Ce qui nous motive, c’est de se qualifier, par tous les moyens, a souligné le président lyonnais avant de fixer l’objectif des quatre dernières rencontres.

Là, on a aujourd’hui 67 points, en gagnant les quatre derniers matches, ça nous ferait 79. Statistiquement, il n’y a pas d’exemple où on ne soit pas en Ligue des champions avec 79 points. Il va falloir effacer cette impression d’échec qui peut être transitoire. Je suis convaincu qu’en mettant de notre côté tous les atouts, et ils existent, on peut redresser la barre. À nous de montrer qu’on peut être aussi efficace que par le passé. On va renverser la tendance, a-t-il promis.