OL, Lopes : « Je me fais plus souvent tamponner que l’inverse »

Le gardien lyonnais est encore dans l’œil du cyclone après une sortie très hasardeuse lors du dernier match de l’OL contre l’AS Monaco (victoire 3-2), qui a valu un penalty à son équipe.

Anthony Lopes, OL

L’attaquant italien de l’AS Monaco Pietro Pellegri (20 ans) a reçu un coup de poing dans le visage alors qu’Anthony Lopes a manqué le ballon, et sa sortie. Heureusement pour l’OL, sans véritable conséquence, puisque Lyon s’est imposé 3-2 en fin de rencontre.

Dans So Foot, le Portugais est revenu sur ses sorties, et selon lui, il est plus souvent la victime dans cette histoire, affirmant que les critiques à ce sujet l’avaient d’ailleurs « perturbé » : « Cela m’a fait changer mon jeu. J’ai même déjoué à un moment (…) et ça t’affecte, car la vérité, c’est que je me fais plus souvent tamponner que l’inverse. »

Le joueur de 30 ans évoque également le désamour dont il est victime de la part des supporters de football, excepté ceux de l’OL : « En dehors de Lyon, je ne suis pas sûr qu’il y ait beaucoup de personnes qui m’aiment. » Mais Anthony Lopes ne le regrette pas : « Tant que je serai là (à l’OL), cette identité Gone restera. »