PSG : Leonardo fustige la LFP pour la suspension de Kimpembe

Expulsé dimanche dernier contre le Stade Rennais au Roazhon Park (1-1, 36e journée de Ligue 1), Presnel Kimpembe a été fixé sur son sort.

Presnel Kimpembe, PSG

Coupable d’une faute sur Jérémy Doku et sanctionné d’un carton rouge à la 87e minute de jeu, le défenseur central français s’est vu infliger une suspension de trois matches ferme par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel, plus une rencontre avec sursis. Le footballeur de 25 ans manquera ce mercredi la demi-finale de la Coupe de France à Montpellier puis la réception du Stade de Reims, dimanche, comptant pour la 37e journée de Ligue 1. Si la formation de Mauricio Pochettino venait à être éliminée par le MHSC, le champion du monde 2018 reviendra pour la rencontre à Brest, le 23 mai, lors de la 38e et dernière journée de Ligue 1.

Interrogé par l’AFP, le directeur sportif parisien Leonardo a critiqué la décision prise par la Ligue. « Je trouve complètement incohérent qu’une faute de jeu soit sanctionnée de cette manière en fin de Championnat, c’est la plus grosse sanction pour une faute de jeu cette saison. Pour la bagarre Lyon-Monaco, un seul joueur a pris trois matches, et Kimpembe prend quatre matches avec le sursis, c’est complètement incohérent. Aujourd’hui, en commission, ils n’ont jugé que la faute, il n’y a pas eu d’autres discussions sur ce qui s’est passé. Doku n’a pas été blessé et Kimpembe n’a pas d’intention de faire mal. Il est en retard, c’est une faute importante, mais, que ce soit la plus grosse sanction de la saison, c’est démesuré. »