OL : Garcia allume Juninho après son départ

Lors d’un entretien accordé à RMC ce mardi, Rudi Garcia a évoqué son bilan en tant qu’entraîneur de l’Olympique Lyonnais avant de régler ses comptes avec Juninho, le directeur sportif.

Rudi Garcia, OL

Au lendemain de l’officialisation de son départ du club rhodanien, le technicien français a placé une sacrée charge à son ancien directeur sportif. « Il y a eu deux choses. Déjà, la tragédie de perdre Gérard Houllier. Et puis le fait que les relations avec Juninho se soient détériorées, sans que je m’en aperçoive au départ. Tout allait bien au début. Malheureusement, ensuite, on n’a plus eu Gérard pour mettre de l’huile dans les rouages et surtout, continuer d’expliquer à Juninho quel est le rôle d’un directeur sportif. C’est normal, il manque d’expérience. Il est plein d’envie mais parfois, son envie le fait un peu déborder de son cadre et venir marcher sur les plates-bandes du coach. J’ai assez d’expérience pour ne pas m’en offusquer. Mais quand vous commencez à gagner les matchs au mois de novembre et que votre directeur sportif ne vient plus vous féliciter, c’est normal de commencer à se poser des questions », a souligné Rudi Garcia avant de poursuivre son argumentaire.

« Je pense que la chose qui l’a vraiment contrarié, c’est le fait que les recrues qu’il a fait venir du Brésil, Jean Lucas et ensuite Bruno Guimaraes, ne jouaient pas assez à son goût. Juni a critiqué certaines attitudes de certains joueurs, mais il ne s’est pas rendu compte qu’avec les Brésiliens, il leur donnait trop de passe-droits (…) La dernière (erreur) étant, avant la victoire à Monaco, le fait de vouloir sortir carrément du groupe jusqu’à la fin de saison, Depay, Cherki et Aouar. Là encore, je ne sais pas qui aurait marqué le premier et le troisième but à Monaco, et on se serait affaibli« , a-t-il expliqué avant de reconnaître qu’il avait bien failli claquer la porte en décembre dernier lorsque sa relation avec Juninho était arrivée à un point de non-retour.