Droits TV : Balbir se paye Canal+

Denis Balbir juge le comportement de Canal+ très déplacé, ces derniers mois. Il pense que la chaîne cryptée fait de mauvais choix et doit accepter sa défaite.

Maxime Saada, Canal+

« Déjà, se permettre, quand on est diffuseur, d’imposer un retour à une Ligue 1 à 18 clubs, je trouve que c’est un peu limite. Je ne comprends pas comment un diffuseur peut émettre ce genre de jugement sans penser aux salariés des clubs, aux joueurs, aux staffs qui seront impactés. Si la réforme était passée cette année, on aurait perdu un club emblématique comme le FC Nantes. Canal+ doit rester à sa place. Le rôle d’un diffuseur, c’est de faire un travail rédactionnel, d’images et de financement. Si Canal ne peut (ou ne veut) pas mettre l’argent, il perd les droits et c’est normal. Cela a toujours été comme ça. A l’époque de TPS, Canal+ était dans le rôle du vainqueur et tout le monde était content d’accrocher l’exclusivité. Aujourd’hui, c’est Amazon et il faut savoir perdre », a déclaré le journaliste sur le site de But Football Club.

Pour rappel, Amazon est sorti vainqueur des discussions qui ont eu lieu ces dernières semaines et Canal+ a annoncé son retrait, laissant son lot à beIN Sports.