Nice : les premiers mots de Galtier

Présenté à la presse, Christophe Galtier a donné les raisons de sa signature à l’OGC Nice. Il a répété qu’il avait décidé de quitter Lille il y a plusieurs mois, et révélé qu’il avait été séduit par le projet proposé par les Aiglons.

Christophe Galtier, Nice

« Je vais me répéter un peu. À un moment de la saison, c’était clair dans ma tête, j’avais pris la décision, avec mon entourage, de quitter Lille et le LOSC, quel que soit le résultat obtenu. Et le fait est qu’on a réalisé une grande performance, avec un titre de champion de France au bout. À partir de ce moment-là, j’ai regardé les projets qui pouvaient m’intéresser. J’ai rapidement pensé que le projet INEOS-OGC Nice était un projet qui pouvait me correspondre, par rapport à ce que je sais faire et ce que je veux faire », a déclaré le technicien en conférence de presse.

« Je ne demande pas de garanties »

Et de détailler : « Ça peut interpeler, je sais ce que je veux, où je veux aller, je suis persuadé qu’ici, c’est le bon projet pour ce que je veux faire pour la suite de ma carrière. Je ne demande pas de garanties, je connais le projet, je le connais bien. Les objectifs, dans un passé récent, lorsque je suis arrivé à Lille, on est passé du maintien à la Champions League, on va travailler et collaborer, faire grandir l’effectif. Il y a de l’ambition. Je remercie Jim et Bob Ratcliffe. On va voir où on va se positionner. Il est encore bien trop tôt pour connaître le potentiel de l’effectif. Pour être transparent, on ne m’a pas donné d’objectif précis, pas d’urgence précise. Une saison, ça se joue à des détails, on va beaucoup insister là-dessus. On verra bien quelle sera notre saison. »

Il a également adressé un message aux supporters niçois : « Dans mon choix, je connais la ferveur des supporters niçois, cette fougue qu’ils peuvent dégager. Ils sont en attente, il y a de la frustration par rapport à la saison dernière, avec la Covid en plus. Je vais simplement leur dire que je suis très heureux, très fier et très impatient de les rencontrer, c’est très sincère. On va faire en sorte que notre équipe, leur équipe, s’exprime avec beaucoup d’énergie, au moins autant que celle qu’ils mettent lorsque l’on vient jouer ici. »

L’OGC Nice aurait versé une indemnité inférieure à 4 millions d’euros au LOSC, pour que ce dernier accepte de libérer Christophe Galtier de son contrat.