Officiel DNCG : l’OM, Nantes et Angers sanctionnés

En plus des Girondins de Bordeaux, trois formations de L1 ont été punies par le gendarme du football français.

Ligue 1

La DNCG a révélé dans un communiqué que l’OM allait être soumis à « un encadrement » de sa « masse salariale » ainsi que de ses « indemnités de mutations ». De son côté, le FC Nantes va aussi subir un encadrement de ses salaires, en plus d’une « interdiction de recruter à titre onéreux ». Quant à Angers, le club a été relégué en Ligue 2 à titre conservatoire, tout comme les Girondins de Bordeaux. Pour le président d’Angers, Saïd Chabane, cité par RMC, c’est la « procédure normale » et il n’y a « pas d’inquiétude » à avoir à propos de l’avenir du SCO. Aucune sanction n’a en revanche été requise par la DNCG contre Lille, Montpellier, Lens, Lorient, Rennes et Nice, ni contre Guingamp, le Paris FC, Grenoble et Toulouse en L2.

Très actif sur le marché des transferts, l’OM pourrait voir son recrutement freiné par la DNCG, alors que le Brésilien Gerson (28 ans) vient de signer au club pour une somme aux alentours de 20 millions d’euros. Pour Nantes, la donne se complique plus sérieusement, et le club pourrait se tourner vers des prêts pour ce mercato.