Vente OM : Bayle répond aux haters

Critiqué sur Twitter, Jacques Bayle a affirmé que les négociations auxquelles il avait fait référence avaient échoué. Il a confirmé que Frank McCourt ne voulait pas vendre l’OM.

Frank McCourt, OM

Il y a quelques semaines, le journaliste de Maritima avait fait le buzz en évoquant des discussions entre des Saoudiens et l’Américain. Il a finalement fait machine arrière, expliquant que les discussions n’avaient pas abouti : « Je prends cinq minutes pour parler de ce que j’ai vu, hier, sur Twitter. C’est terrible. Les gens qui me disent que j’ai retourné ma veste… J’ai répondu à un gars qui me disait que la vente OM devait se faire, que je l’avais annoncée. Jamais je n’ai annoncé de choses pareilles. J’ai juste annoncé qu’il y avait des négociations, qu’il y avait des gens qui étaient intéressés par le rachat du club. Ils étaient en train de faire un organigramme. Ensuite, les négociations, où elles en étaient, j’en sais absolument rien. C’étaient des Saoudiens, oui. A l’époque, il y avait aussi des Russes qui étaient prêts à racheter le club de l’Olympique de Marseille. Aujourd’hui ça ne se fait pas, parce que le président n’est pas vendeur, tout simplement. Il l’a dit et il l’a répété. Il est en train de faire du très très bon travail au niveau du mercato. Un point c’est tout. J’assume ce que j’ai dit. En aucun cas, je retourne ma veste. J’ai simplement parlé de négociations. Je le dis et je le répète. Jamais je n’ai parlé de vente. Il y avait des gens qui étaient intéressés, ça ne s’est pas fait. Tout simplement », a-t-il lancé dans une vidéo publiée sur le réseau social.

Thibaud Vézirian continue pour sa part de défendre la thèse d’une vente en catimini, arguant notamment que le club dépense beaucoup, cet été. Une position qui paraît être de plus en plus difficile à soutenir.