Equipe de France : Deschamps justifie l’absence de Giroud

Didier Deschamps a créé la sensation en ne retenant pas Olivier Giroud pour les trois prochaines rencontres de l’équipe de France contre la Bosnie-Herzégovine (1er septembre), l’Ukraine (4 septembre) et la Finlande (7 septembre), dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Olivier Giroud, Milan AC-Nice

En conférence de presse, le sélectionneur des champions du monde 2018 a lié la non-convocation de l’avant-centre de 34 ans avec son récent changement de club, tout en ouvrant la porte à un prochain retour de l’ancien footballeur de Chelsea, deuxième meilleur buteur de l’histoire de la sélection tricolore avec 46 buts en 110 sélections.

« Je n’ai jamais eu de position radicale pour qui que ce soit. Olivier est toujours disponible. Sa situation a changé avec son transfert à l’AC Milan, où il va retrouver plus de temps de jeu. C’est simplement un choix sportif du moment par rapport à une liste de 23, avec de la concurrence comme toujours. Il y a le retour d’Anthony Martial qui était blessé et n’était pas dans le groupe pour l’Euro. Il est rétabli et revient avec nous. Il ne s’agit pas de se projeter, c’est mon choix aujourd’hui. À Olivier de continuer à être performant. Il reste toujours disponible pour l’équipe de France. »