Equipe de France, Deschamps : « Il y a eu de bonnes choses »

Pour son retour à la compétition, l’équipe de France a dû se contenter d’un nul à Strasbourg contre la Bosnie (1-1), mercredi soir, dans un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

Didier Deschamps

S’ils auront rapidement réagi au but d’Edin Dzeko en égalisant par Antoine Griezmann, les Bleus ont été pénalisés par l’expulsion de Jules Koundé. En conférence de presse, le sélectionneur Didier Deschamps a livré son analyse de la rencontre et s’est notamment arrêté sur la performance de son trio offensif.

« Il y a eu de bonnes choses. Cela peut être perfectible. On a vu des enchaînements, des actions individuelles. Les adversaires mettent beaucoup de monde, réduisent les espaces. On s’est créés quatre occasions en première période. Des situations peuvent être mieux gérées. La marge de progression sur l’animation offensive est grande, avec la qualité individuelle des trois joueurs. J’ai fait des changements offensifs pour dynamiser jusqu’au bout, les organismes sont très sollicités. »

En tête du groupe D avec huit points, les champions du monde 2018 possèdent une marge de quatre points sur l’Ukraine, leur prochain adversaire samedi à Kiev.