Officiel Nice-OM : le match sera à rejouer, un point de pénalité pour les Aiglons !

La Commission de discipline de la Ligue de football professionnel s’est prononcée mercredi sur l’issue du match de la 3e journée de Ligue 1 entre Nice et l’Olympique de Marseille, interrompu le dimanche 22 août à l’Allianz Riviera après de graves débordements.

Nice-OM, débordements, supporters

La LFP a pris la décision de rejouer la rencontre, arrêtée à la 76e minute de jeu, à une date qui n’a pas encore été donnée. « Après lecture du rapport d’instruction en présence des deux clubs, la Commission a décidé de donner le match à rejouer, à huis-clos total sur un terrain délocalisé. »

Le club de la Côte d’Azur s’est vu sanctionner d’une lourde sentence, à savoir le retrait d’un point ferme au classement. « Deux points de pénalité ont été infligés à l’OGC Nice, dont un point avec sursis », annonce la Ligue dans un communiqué. Quatrièmes avec sept points, les Aiglons de Christophe Galtier reculent à la cinquième place avec six unités.

Enfin, deux joueurs de l’Olympique de Marseille ont été suspendus. Le défenseur central espagnol Alvaro Gonzalez écope de deux matchs de suspension ferme, tandis que le milieu offensif français Dimitri Payet prend un match de suspension avec sursis.