PSG : la pression, le statut de favori, la phase de construction…Pochettino s’exprime avant Bruges

Mauricio Pochettino était de passage en conférence de presse ce mardi avant le premier rendez-vous européen de la saison programmé mercredi soir sur le terrain du Club Bruges.

Mauricio Pochettino, PSG

L’entraîneur du club parisien a d’abord été interrogé sur son onze de départ en Belgique mais s’est bein gardé de révéler quoi que ce soit. « Je n’ai pas encore décidé de mon onze, on verra après l’entraînement, il y a encore quelques doutes« , a souligné l’Argentin avant d’évoquer le statut de favori attribué au PSG par la plupart des médias européens. « Il est possible que Chelsea et nous sommes les deux équipes à battre sur le papier, vu nos effectifs, mais c’est Chelsea le champion en titre, et il a investi encore plus que Paris, donc pour moi, c’est l’équipe à battre », a-t-il précisé.

Pochettino a ensuite rappelé que le chemin était encore long pour atteindre les sommets dans la plus prestigieuse des compétitions européennes. « Nous sommes un club qui a beaucoup recruté, mais nous devons maintenant poser les bases pour devenir une grande équipe. Le nombre de grands joueurs ? Ce n’est pas difficile, non, c’est facile. Je suis passé dans d’autres clubs où je n’avais pas autant d’options. Au PSG on a un effectif avec 35 joueurs, ça donne la possibilité de faire des choix. Les choix doivent ensuite être appuyés par des résultats. Mais ces choix sont toujours sportifs, et uniquement sportifs », a-t-il conclu.