Barça, Koeman : « J’ai deux jours de tranquillité »

Le FC Barcelone peut respirer. Dans l’obligation de s’imposer, le club de la Catalogne est venu à bout du FC Valence (3-1), dimanche soir au Camp Nou, à l’occasion de la 9e journée de Liga.

Ronald Koeman, FC Barcelone

Dos au mur et mené dès la 5e minute de jeu, le Barça l’a emporté sur des buts d’Ansu Fati, Memphis Depay et Philippe Coutinho. De quoi offrir un sursis à son entraîneur Ronald Koeman. Désormais sous la menace d’un limogeage à chaque nouvelle contre-performance, le Néerlandais n’a pas dit le contraire devant les journalistes. « J’ai deux jours de tranquillité et je vais en profiter. Il y a de belles choses dans notre travail et la sensation est très bonne quand on gagne, mais le match de mercredi est aussi important que celui-ci. »

Septièmes de Liga à cinq points de la première place occupée par la Real Sociedad, les Blaugrana reçoivent dans deux jours le Dynamo Kiev lors de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions. Après deux lourdes défaites contre le Bayern Munich (0-3) et le Benfica Lisbonne (0-3), le FC Barcelone est dernier du groupe E et dans l’obligation de battre la formation ukrainienne pour se relancer dans l’optique des huitièmes de finale.