OL : Aulas veut entendre ce que disent les arbitres

Jean-Michel Aulas reste en colère contre l’arbitrage. Il souhaite que les arbitres soient libres de s’exprimer et que les décisions soient rendues cohérences, d’un match à un autre.

Jean-Michel Aulas, OL

« Le VAR crée au moins autant de problèmes qu’il n’en résout. On s’est rendu compte pour des problèmes, non pas de mauvaise foi, mais de mauvaise gouvernance, qu’on se retrouve quelquefois dans l’impossibilité de dire la vérité. Il faut changer les choses. Des groupes de réflexion ont été créés. Il faut une cohérence, peu importe les arbitres, dans l’utilisation de la VAR », a déclaré le président de l’OL sur OLTV. Il dénonce à demi-mot le comportement des instances arbitrales : « Il y a eu des contacts pour expérimenter les micros dans certaines situations. La demande est en cours d’être faite. Je pense que les arbitres y sont favorables. Rendre public et audible ce qu’il se passe au moment de leur réflexion est indispensable. Sinon, on ne comprend pas et il y a une forme d’inquisition. J’imagine que la France sera candidate pour cet essai », a-t-il notamment poursuivi.

Le patron rhodanien a décidé d’agir sur un thème qui crispe la Ligue 1. Il reste à voir comment va réagir le syndicat arbitral, lequel n’aime généralement pas être mis en cause.