OM : plan de jeu, ferveur, les stars du PSG…Sampaoli se livre avant le Classico

L’entraîneur de l’Olympique de Marseille, Jorge Sampaoli, était en conférence de presse ce vendredi à 48 heures du choc contre le Paris Saint-Germain en clôture de la 11e journée de Ligue 1. L’entraîneur olympien n’a pas l’intention de déjouer face à l’ogre parisien. Bien au contraire…

Jorge Sampaoli, OM

Sept mois après son arrivée, le coach marseillais a déjà bien assimilé la saveur si particulière d’un Classico OM-PSG. « L’importance des matchs est liée à l’inquiétude de nos supporters. On sait que le peuple marseillais veut voir un match disputé, face à un adversaire d’un autre niveau, qui montre sa différence avec les autres équipes à chaque mercato. Mais pour le public du Vélodrome, pour la ville de Marseille, pour le club, il est important d’être compétitif. Il y a plus d’émotions, cela rend sans doute ce match spécial », a confié le technicien argentin avant de s’exprimer sur le potentiel offensif énorme de son prochain adversaire.

« Si l’adversaire réussit à sortir de notre pressing, à le sauter, il y aura beaucoup plus de difficultés pour nous. C’est une équipe qui a de la précision, de la vitesse, il faudra faire en sorte que leurs attaquants touchent peu de ballons. Ils ont du talent sur toutes les lignes, évidemment, il faudra que leurs meilleurs joueurs, offensivement notamment, ne puissent procéder à des attaques rapides (…) Le développement de certaines situations peut aussi créer des émotions, nous faire sortir de notre plan de jeu, et on le paiera cher si cela se produit. Si on modifie notre idée, face à une équipe aussi forte, on souffrira à coup sûr », a-t-il prévenu.

Jorge Sampaoli a ensuite parlé de la course au titre en Ligue 1 et estime que le PSG est encore loin d’être champion. « Je ne peux pas considérer que le titre est déjà acquis pour le Paris-SG. C’est vrai qu’ils sont en train de montrer une véritable régularité en Championnat et en Coupe d’Europe. Cette équipe est taillée pour ça. Mais il y a beaucoup d’indices qui nous permettent de penser qu’on peut faire quelque chose contre eux. À nous de profiter des opportunités qu’on aura pendant ce match », a conclu Sampaoli devant les médias.