AS Roma, Mourinho : « Je ne suis pas un connard »

Balayé par un club norvégien en Europa League cette semaine (1-6), l’AS Roma du Special One doit se ressaisir ce dimanche, contre Naples, en Serie A.

José Mourinho, AS Rome, Roma

Présent devant la presse, samedi, José Mourinho a dit comprendre que ses dirigeants ne puissent pas recruter, malgré les besoins de l’équipe : « Je ne pensais pas à une telle catastrophe, mais la responsabilité reste la mienne. Je l’ai par peur des blessures, avec le terrain synthétique, et parce que je n’ai pas deux joueurs pour chaque poste. J’ai mal agi, et la responsabilité est la mienne. (…) Le propriétaire a dépensé beaucoup d’argent pour bien faire. L’argent a été dépensé pour créer des conditions pour un projet qui a besoin de temps. Quand quelqu’un dit que (José) Mourinho n’est pas heureux, c’est un mensonge qui ne pourrait pas être plus grand » a indiqué à la troisième personne le Portugais, avant de poursuivre dans cette voie quand on l’a interrogé sur la nécessité de recruter : « Oui mais Mourinho n’est pas un connard et a du respect pour (Dan) Friedkin (le propriétaire) et Tiago Pinto (le directeur général). Mourinho accepte la situation et comprend. (…) Je respecte les Friedkin. Tout le monde, et les fans de la Roma aussi, doivent croire au travail des propriétaires et de Tiago. Quand on vieillit, on a moins de filtres. Et si la direction pense pouvoir m’aider avec plus (de dépenses) à l’été, merci. Sur notre banc demain, il n’y aura pas de joueurs mais des garçons de 16, 17 et 19 ans. »

Arrivé cet été à l’AS Roma, José Mourinho est 4e du classement en Serie A avant la réception de Naples, le 2e, à 18h.