Mercato - Barça, Xavi : une clause libératoire plus élevée que prévu ?

Le FC Barcelone souhaite obtenir la signature de Xavi, lequel est déjà sous contrat avec Al-Sadd. Pour autant, il se heurte à l’intransigeance de ses dirigeants, lesquels souhaitent le paiement de sa clause libératoire XXL.

Xavi Hernanez, Al-Sadd

D’après les renseignements obtenus par le journaliste Mohammed Alkaabi, la signature de l’ancien milieu de terrain au Barça n’est pas acquise. Les propriétaires du club qatari n’auraient pas apprécié que Joan Laporta ne fasse pas le déplacement pour négocier avec eux le transfert de l’entraîneur. Et ils attendraient désormais que la formation blaugrana s’acquitte du montant de sa clause libératoire d’environ 10 millions d’euros (et non 5 millions comme relayé ces derniers jours) : « Mes amis (faisant référence aux cheikhs d’Al-Sadd) voulaient que (Joan) Laporta soit ici pour le recevoir et discuter du cas XAVI. Cela aurait été une option importante pour renoncer à la clause. Maintenant, je vois que c’est plus compliqué. Je pense que le Barça devra payer la clause libératoire, qui, selon mes informations, est d’environ 10 millions d’euros. La première réunion, le dîner, a permis de sauver un peu la situation. Mais le fait que le président du Barça ne soit pas venu n’est pas la meilleure réponse du club. Je pense qu’au final, si le club catalan met de l’argent, cela peut se faire, car le cheikh veut aider Xavi et le Barça. Il est prêt à pardonner certaines choses, mais pas tout », a-t-il expliqué lors d’un entretien accordé à Cuatro.

Xavi Hernanez, Al-Sadd

« Le cheikh veut trouver un accord avec le Barça »

Il pense qu’un accord sera bientôt trouvé, malgré la situation financière du Barça : « Les conditions sont ce qu’elles sont. Et je comprends qu’Al-Sadd défende ses intérêts. Maintenant, je dis aussi que le cheikh veut trouver un accord avec le Barça. On verra ce qui se passe à la fin. Jusqu’à il y a quelques heures, plus ou moins, les termes de la libération étaient sur le point d’être convenus, mais il se peut que ce ne soit pas ce jeudi. Je ne pense pas qu’il sera libéré aujourd’hui. En ce moment, Xavi est l’entraîneur d’Al Saad. Je crois, comme je vois les choses, que d’ici trois jours environ, il pourrait être à Barcelone », a-t-il poursuivi.

Xavi a déjà discuté les conditions d’un éventuel contrat avec le FC Barcelone. Il est bien sûr favorable à un retour dans l’unique club de sa carrière européenne.