ASSE, Balbir : « Saint-Etienne ne peut pas compter sur ses deux présidents »


Denis Balbir ne mâche pas ses mots à l’égard de Roland Romeyer et Bernard Caïazzo, les propriétaires de l’ASSE. Il pense que le club stéphanois ne peut plus compter sur eux.

Roland Romeyer, AS Saint-Etienne

Sur le site de But Football Club, le journaliste a livré son analyse de la situation de l’AS Saint-Etienne. Il semble très inquiet pour la suite : « À Saint-Etienne, c’est la catastrophe. Une année catastrophique qui avait démarré avec le licenciement de Stéphane Ruffier – une page qui se tournait dans le Forez – et qui s’est conclue par cette place de relégable à mi-saison avec le changement d’entraîneur », a-t-il estimé.

« L’ASSE a un pied et demi en Ligue 2 »

Il considère aussi qu’il sera difficile de relancer la machine, sur le terrain : « Aujourd’hui, l’équipe est disloquée. Si l’état d’esprit et la volonté de bien faire sont là, l’effectif est trop juste. Pascal Dupraz est vraiment face à un gros chantier. Un chantier dans un contexte particulier sur fond d’une vente du club qui tarde à se décanter et qui joue aussi sur le moral du vestiaire et des coulisses. Dans cette période, on se rend aussi compte que l’ASSE ne peut pas vraiment compter sur ses deux présidents. L’un a d’ailleurs totalement disparu. On est vraiment au bord du précipice. Pour se redresser et démarrer 2022 sur de bonnes bases, Saint-Etienne a besoin d’un déclic. À l’heure actuelle, l’ASSE a un pied et demi en Ligue 2 », a-t-il ajouté.

L’ASSE occupe pour l’instant la place de lanterne route de la Ligue 1, avec 12 points obtenus en 19 matchs. L’avant-dernier compte 16 points.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Mercato

Dates mercato | Tableau Transferts L1 | Tableau Transferts L2

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)