PSG : Mbappé menacé de mort à Bondy

L’une des fresques en hommage à Kylian Mbappé (23 ans) situées à Bondy a été dégradée, samedi, avec une menace de mort. Une plainte a été déposée.

Nasser al-Khelaïfi, Mauricio Pochettino et Kylian Mbappé

Nasser al-Khelaïfi, Mauricio Pochettino et Kylian Mbappé

L’attaquant du PSG figure sur les façades d’immeubles de sa ville natale, Bondy. Pour autant, ses relations avec Sylvine Thomassin, représentante du PS, ne plaisent apparemment pas. L’une des fresques a été dégradée avec les inscriptions « Mbappé tes mor (sic) » et « Thomasin nique ta mère ».

Une nouvelle élection doit bientôt avoir lieu, alors que la précédente a été annulée pour des irrégularités. La famille de Kylian Mbappé n’a pas souhaité réagir, mais cela a été le cas de Sylvine Thomassin : « Les attaques dont je suis l’objet sont déjà inacceptables et m’atteignent chaque jour en tant que femme, mère, personnalité politique. Mais quand on menace de mort quelqu’un qui n’a rien à voir avec la politique pour la seule raison qu’il est un de mes proches, c’est insupportable. Ces méthodes, en plus d’être lâches et médiocres, sont une nouvelle atteinte à la démocratie et démontrent le climat nauséabond entretenu par mes opposants depuis des mois. Cette fresque était un magnifique symbole, un appel à croire en ses rêves et toujours se battre pour les atteindre. Aujourd’hui, c’est aussi ce message d’espoir qui a été abîmé. J’ai demandé à mon avocat de saisir la justice. Je constate qu’il n’y a que moi qui souffre d’un tel traitement dans cette campagne, mais je ne ferai pas plus de commentaires. Il faut mieux mépriser ces gens-là. J’ai eu Fayza (la maman de Kylian Mbappé) au téléphone et elle pense pareil », a-t-elle écrit sur Facebook.

Pour rappel, Kylian Mbappé affrontera Brest avec le PSG, samedi (21h00). Ces inscriptions ne devraient a priori pas perturber sa préparation.