OL-OM : Riolo prend la défense des Lyonnais et accuse la LFP

Daniel Riolo pense que la LFP doit positionner le match OL-OM de façon à ce que Lyon dispose de tous ses joueurs. Il considère donc qu’il doit se disputer le 10 février, et non le 1er février.

LFP, Ligue de football professionnel

Sur RMC, le journaliste a dénoncé le fait que la rencontre OL-OM puisse se jouer le 1er février, date à laquelle les internationaux du continent américain seront absents (Lucas Paqueta et Bruno Guimarães pour l’OL, Gerson et Konrad de la Fuente pour l’OM) : « On a pensé au calendrier et à ce que pourrait faire Marseille en Coupe de France, mais à aucun moment on a considéré que si le match devait être rejoué sans les Brésiliens de l’OL alors qu’ils étaient là, ce serait injuste ? Car sur le match où il y a eu les incidents, ils étaient là. C’est inadmissible, je trouve que c’est dingue. Ce match doit être rejoué le 10, car à cette date, tout le monde sera disponible. Il y a une vraie injustice, ce n’est pas normal que Lyon n’ait pas toutes ses armes sur ce match. Si on sait que l’OM a fait exprès de faire trainer pour ne pas trouver de date, c’est quand même un problème. Ce que Marseille a fait, ce n’est pas propre. Il y a un silence du président de la Ligue sur tous les dossiers depuis le début de la saison qui est insupportable », a-t-il déclaré.

La LFP n’a pour l’instant pas communiqué la date définitive de la rencontre. Pour rappel, elle se jouera à huis clos, suite aux incidents survenus le 21 novembre au Groupama Stadium. Pablo Longoria a pour sa part indiqué avoir tout fait dans les règles.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)