OM : F. Germain pense que Sampaoli doit remercier les consultants

Florent Germain estime que les critiques des dernières semaines ont eu raison de l’obstination de Jorge Sampaoli. Le journaliste pense que l’Argentin a entendu le message et a modifié la composition son équipe en conséquence : cela bénéficiera à l’OM.

Jorge Sampaoli, OM Olympique de Marseille

Sur l’antenne de RMC, Florent Germain a livré son analyse de la petite crise des dernières semaines. Le journaliste pense que l’OM a bénéficié de l’intervention de certains consultants tels qu’Eric Di Meco : « Ce qui est intéressant contre Brest, c’est que Sampaoli, il est têtu, mais il a quand même compris certains messages. Eric Di Meco avait dit à Longoria qu’il avait connu un président qui descendait dans les vestiaires tirer les oreilles de son coach si ça n’allait pas. Alors ça ne s’est pas passé comme ça, mais il y a beaucoup de discussions. Sampaoli a vécu sa première vraie secousse. Et il a compris donc les messages, il y en avait trois. Le premier, c’était remettre Milik au centre du jeu, il n’y a pas de débat, il faut le mettre et trouver une animation avec lui. Deux, de la stabilité. Ça ne vient pas de nous, c’est d’abord en interne que c’était réclamé, les joueurs étaient un peu perturbés, c’était déroutant et c’est revenu dans les discussions. Et enfin, relancer certains joueurs qui le méritent par leurs séances d’entraînement ou leurs matchs, comme Pape Gueye, qui a fait une belle CAN, Amine Harit, qui a peut-être encore plus montré à l’entraînement en février… », a-t-il lâché sur les ondes de la radio.

L’OM reste sur deux succès consécutifs et pointe à la 2e position au classement. Le club marseillais s’apprête à disputer deux matchs importants : le premier en Ligue Europa Conference, face au FC Bale, le second en championnat, contre l’OGC Nice.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)