Juventus : la justice resserre son étau et interroge les joueurs

L’enquête sur la comptabilité du club de la Vieille Dame se poursuit, en Italie. Paulo Dybala aurait été entendu par le procureur.

Andrea Agnelli, Juventus Turin

Selon la Gazzetta dello Sport, la justice italienne soupçonne le club turinois d’avoir trafiqué sa comptabilité. Ses dirigeants sont suspectés de s’être entendus avec les joueurs pour geler certaines parties de leur salaire. Andrea Agnelli et Pavel Nedved seraient mis en cause pour des fraudes visant à changer le niveau des dépenses affichées dans le bilan comptable du club. Des perquisitions ont ainsi été menées, ces dernières heures, au siège turinois et dans plusieurs cabinets d’avocats, sur demande des magistrats Marco Gianoglio, Ciro Santoriello et Mario Bendoni. Des joueurs, dont Paulo Dybala selon Il Fatto Quotidiano, auraient aussi été entendus ou seraient sur le point de l’être.

Le club turinois est donc soupçonné de nombreuses irrégularités et pourrait connaître de nouveaux tourments, alors qu’il avait déjà été relégué dans l’affaire du Calciopoli, en 2006.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)