OL : Aulas n’en revient pas du geste d’Al-Khelaïfi, pour CVC

Jean-Michel Aulas a souligné le rôle tenu par Nasser Al-Khelaïfi concernant l’accord trouvé entre la LFP et CVC Capital Partners. Le président du PSG s’est révélé très conciliant, au sujet de la répartition de la somme obtenue.

Jean-Michel Aulas FFF

Interrogé par RMC, Jean-Michel Aulas s’est exprimé sur les revenus liés à la société commerciale de la LFP. Le président du PSG a aidé les clubs de Ligue 1 : « Nasser Al-Khelaïfi a accepté de façon très fair-play cette proposition pour nous permettre d’avoir suffisamment de fonds pour trouver une clef de répartition qui puisse convenir à tout le monde. Sans cette position, il aurait été très compliqué d’arriver à un accord à l’unanimité. Depuis des mois, Nasser parle de solidarité de tous pour permettre notre développement. Il a joint les actes aux paroles. On est très reconnaissant que le PSG ait fait cet effort. Nasser a compris qu’il fallait un championnat fort pour être vraiment solide. C’est tout à son honneur de soutenir le collectif », s’est réjoui le patron rhodanien.

Au début des discussions, le PSG exigeait 30 % du montant versé par CVC Capital Partners. Par la suite, le club de la capitale a réduit sa demande à 17 % : un gros effort qui a permis la validation de l’accord.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)