OM : Riolo demande à Payet de lâcher les coups francs

Daniel Riolo estime que Dimitri Payet n’a pas suffisamment de réussite, sur les coups francs. Le journaliste considère que Cengiz Under mérite d’avoir sa chance.

Au micro de RMC Sport, Daniel Riolo a donné son sentiment sur le tireur des coups francs à l’OM, Dimitri Payet. Le journaliste estime que son niveau de réussite est insuffisant : « Suite à son but extraordinaire, dans la foulée et en confiance, parce qu’il le fait toujours, Dimitri Payet a pris les ballons pour les coups francs. Mais je trouve qu’il devrait les lâcher un petit peu parce qu’il est beaucoup moins en réussite, et Cengiz Ünder a vraiment une très belle frappe. Il y a certains coups francs que Dimitri Payet devrait donner au petit en disant : “Vas-y tente un peu ton coup, on va voir si tu peux être plus efficace que moi”. Je trouve que Dimitri Payet n’y arrive plus sur les coups francs en ce moment », a-t-il estimé sur l’antenne de la radio.

« Ca fait quand même longtemps qu’il n’en met plus »

Le polémiste considère que le Réunionnais devrait laisser sa chance à ses coéquipiers : « Alors OK c’est le patron de l’équipe, il prend tous les ballons, il a envie de les mettre, il a un passé qui est plutôt positif, même si ça fait quand même longtemps qu’il n’en met plus. Mais de temps en temps, fais croquer un peu les autres. En plus, quand tu as Cengiz Ünder qui sait frapper les coups francs… Il y en a eu un qui était à 20 mètres pile en face (de la cage), encore une fois il l’a raté. Il peut laisser manger un peu les autres aussi », a-t-il ajouté.

Cette saison, Dimitri Payet est tout de même impliqué sur 25 buts avec l’OM (13 buts et 12 passes décisives). Il ne devrait pas être évident pour ses partenaires de lui contester le ballon…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)