Italie : la Juve, Naples, Agnelli…La justice acquitte tout le monde

Alors que de lourdes sanctions avaient été requises par le procureur en charge de l'affaire, la justice sportive italienne a choisi d'acquitter vendredi les onze clubs et la soixantaine de dirigeants poursuivis pour des fraudes comptables supposées.

Andrea Agnelli, Juventus Turin

Le procureur fédéral accusait les onze clubs impliqués dans ce procès d'avoir surévalué les prix de vente de certains joueurs afin d'enregistrer dans leurs comptes des plus-values totalement injustifiées. La Juventus Turin, Naples, la Sampdoria Gênes, le Genoa et Empoli étaient notamment concernés ainsi que plusieurs clubs de divisions inférieures (Parme, Pise, Pescara…). Le procureur avait réclamé notamment un an de suspension contre le président de la Vieille Dame Andrea Agnelli et onze mois à l'encontre du dirigeant napolitain Aurelio De Laurentiis.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement