Mercato - OL : une rencontre avec Diop, mais…

Soucieux de se renforcer au poste de défenseur central à l’occasion du mercato d’été, l’Olympique Lyonnais a profité de la venue de West Ham jeudi en Ligue Europa (0-3) pour rencontrer les représentants du Hammer Issa Diop, sa priorité.

L’information est révélée ce samedi par L’Equipe qui fait état d’un rendez-vous qui a eu lieu cette semaine entre le directeur du football de l’OL, Vincent Ponsot, et les agents de l’ancien Toulousain. Considéré comme un simple remplaçant à Londres, le Français de 25 ans ne ferme pas la porte à un départ et son club se montrera également à l’écoute à un an de la fin de son contrat, en juin 2023. La somme de 10 millions d'euros est évoquée par le quotidien sportif. Un montant qui n’a rien d’insurmontable pour les Gones.

Reste à connaître la position du principal concerné. A ce sujet, les Lyonnais ont proposé à Diop un contrat de longue durée accompagné «d'un salaire très attractif» dixit le journal sportif. Mais, pour l’heure, le natif de Toulouse ne souhaite pas aller trop vite et préfère temporiser afin de pouvoir comparer avec toutes les offres qui se présenteront à lui.

Du côté de l’OL, il est clair en tout cas qu’il faut recruter à ce poste dans les prochains mois puisque Jason Denayer va partir libre en juin au terme de son bail, tandis que Jérôme Boateng sera poussé vers la sortie après une première saison décevante. L’idée est donc de se renforcer avec un grand gabarit du type de Diop (1m94) pour accompagner le jeune et prometteur Castello Lukeba. La piste menant à l’ex-Pitchoun est plutôt séduisante sur le papier. Reste à savoir si elle aboutira alors que les Gones, actuellement 10es de Ligue 1, pourraient n’avoir aucune compétition européenne à offrir la saison prochaine…

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)