Mondial 2022 : la demande d’Amnesty International à la FIFA

Amnesty International a écrit une lettre à la FIFA, à quelques mois du début de la Coupe du monde 2022 au Qatar (21 novembre-18 décembre).

Sur son site internet, l'ONG a réclamé qu'un fonds soit utilisé par la Fédération internationale de football afin de venir en aide aux travailleurs qui ont œuvré dans des conditions difficiles à l'organisation de la compétition.

“La FIFA devrait réserver un montant minimum de 420 millions d’euros afin de fournir des réparations aux centaines de milliers de travailleurs·euses migrants ayant subi des violations des droits humains au Qatar lors des préparatifs pour la Coupe du monde 2022, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport rendu public le 19 mai 2022, six mois avant la cérémonie d’ouverture de ce championnat. Dans une lettre ouverte accompagnant ce rapport, Amnesty International et une coalition d’organisations de défense des droits humains et d’organisations de supporters demandent au président de la FIFA Gianni Infantino de travailler avec le Qatar en vue de mettre en place un programme global de réparation. Il importe d’octroyer des réparations pour toutes les violations des droits des travailleurs·euses en lien avec la Coupe du monde au Qatar, mais aussi de veiller à ce que ces violations ne se répètent pas, à la fois au Qatar et lors de prochains tournois.”

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)