Mercato - OM : Longoria, les premières galères du mercato

Alors que l’Olympique de Marseille attend toujours le verdict définitif de la DNCG pour son mercato, les dirigeants doivent faire face à un autre problème de taille.

Frank McCourt et Pablo Longoria, Olympique de Marseille, OM

Qualifié pour la prochaine Ligue des Champions à l’issue d’une saison 2021-22 séduisante, l’OM va devoir se renforcer à tous les étages lors du mercato estival. Mais avant de penser aux recrues, le club olympien devra absolument vendre certains joueurs dont la cote peut permettre de financer l’arrivée de nouvelles recrues. Pablo Longoria veut surtout se débarrasser de certains “indésirables” qui pèsent sur la masse salariale du club alors que Jorge Sampaoli ne compte pas sur eux la saison prochaine.

Amavi, Strootman : les invendables ?

Parmi les joueurs poussés vers la sortie, on retrouve notamment un certain Jordan Amavi. Sous contrat jusqu’en juin 2025, le latéral marseillais sort d’un prêt d’une saison à l’OGC Nice mais Jorge Sampaoli a fait savoir à sa direction qu’il ne comptait pas sur lui pour l’exercice 2022-23 selon les informations de La Provence. Les Aiglons n’ont pas souhaité lever l’option d’achat du joueur fixée à 5 millions d’euros. Le quotidien régional explique que le salaire d'Amavi (environ 250 000 euros par mois) est un frein important pour une éventuelle vente. De son côté, Kevin Strootman est devenu un énorme fardeau avec ses 500 000 euros de salaire brut mensuel. Prêté au Genoa puis à Cagliari, le milieu de terrain néerlandais n’a aucune piste sérieuse en vue pour un transfert définitif en raison de ses exigences salariales.

Caleta-Car : le moment où jamais

Pas toujours très régulier dans ses performances, Duje Caleta-Car est lui aussi invité à mettre les voiles lors du mercato estival. L’international croate dispose d’une jolie cote sur le marché et plusieurs clubs anglais et espagnols semblent intéressés. L’OM a tout intérêt à vendre l’ancien joueur du RB Salzbourg pour éviter un départ libre en 2023, comme avec Boubacar Kamara. Plutôt décevants ces derniers mois, Pol Lirola et Sead Kolasinac pourraient eux aussi être invité à changer d’air.

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

Avertissement