Mercato - OM : le retour d’Harit bouclé d’ici au 15 juillet ?

Prêté la saison passée à l’Olympique de Marseille, Amine Harit pourrait bien prolonger l’aventure chez les Phocéens. 

Le mercato de l’OM tourne au ralenti. Les Marseillais souhaitent compenser au plus vite le départ de Boubacar Kamara à Aston Villa, mais ont été devancés par l’Atlético de Madrid dans le dossier Axel Witsel. Quand bien même, Pablo Longoria, qui a songé à s’en aller à l’issue de la saison, pourrait bien conclure prochainement le retour d’Amine Harit. 

Auteur d’une année contrastée sous les ordres de Jorge Sampaoli, l’international marocain a alterné le bon et le moins bon. Sous contrat jusqu’en 2024 avec Schalke 04, Harit va vraisemblablement revenir à l’OM. D’après les informations de Mohamed Toubache-Ter, les dirigeants olympiens souhaiteraient entériner son transfert d’ici au 15 juillet prochain. 

La voie est libre pour Coquelin 

Le président des Phocéens opterait pour un nouveau prêt, alors que le club allemand souhaiterait un transfert à hauteur de 10 millions d’euros. Mais le Marocain ne remplacera pas numériquement Kamara. Alors qu’un intérêt pour Francis Coquelin a récemment été évoqué, As indique que les Marseillais ont le champ libre dans ce dossier. En effet, Villarreal serait disposé à laisser partir son milieu de terrain de 31 ans, sous contrat jusqu’en 2024. 

Le Sous-marin jaune souhaite faire de la place dans son effectif afin d’intégrer au mieux Manu Morales, de retour d’un prêt à l’Espanyol Barcelone. L’OM aurait également avancé ses pions concernant Bryan Gil. L’Espagnol, qui évolue à Tottenham, n’entre pas dans les plans d’Antonio Conte. Là encore, les Marseillais privilégieraient un prêt pour l’international U21 de la Roja, recruté par les Spurs contre 25 millions d’euros l’année dernière et sous contrat jusqu’en 2026.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)