Bordeaux : une avancée majeure pour sauver les Girondins ?

Le club au scapulaire, dont l'avenir est menacé par une rétrogradation en National 1 par la DNCG, respire un peu mieux, après le travail effectué par son président et propriétaire, Gérard Lopez.

Chateau du Haillan, Girondins de Bordeaux

En effet, les Girondins de Bordeaux auraient trouvé un accord, selon 20 minutes, avec ses créanciers, Fortress et King Street. Le premier cité à accepter d'ouvrir une nouvelle ligne de crédit de 14 millions d'euros, après un “véritable bras de fer” qui a pu tourner, parfois, “au supplice” pour Gerard Lopez, selon son entourage, révèle le média. En plus de cela, une partie de la dette a été transférée, opération validée par un commissaire aux comptes, ce qui donne confiance à Gérard Lopez. Selon l'entourage de l'homme d'affaires, “l'accord est là” et ce dernier “répond à toutes les demandes de la DNCG”.

Verdict sous peu du gendarme financier du football français.

 

Applications

Disponible sur Google Play
Télécharger dans l'App Store

Informations

Contact | Informations légales

18+ Les jeux d'argent sont interdits aux mineurs. Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé)