Mercato - OM : Bailly se rapproche, Barak au lieu de Malinovskyi ?

Le défenseur de Manchester United Eric Bailly se rapproche de l'Olympique de Marseille, alors que le cas Ruslan Malinovskyi est plus complexe.

Eric Bailly Manchester United

Lancé sur la piste d'Eric Bailly, l'OM pourrait conclure l'opération dans les prochains jours, alors que le club anglais est ouvert à un départ de l'Ivoirien, qui est régulièrement sur le flanc depuis son arrivée à Manchester United. L'an dernier, le défenseur central a disputé seulement 7 rencontres (dont 4 de Premier League). Selon les informations de L'Équipe, Marseille a proposé à Man Utd un prêt avec option d'achat, fixée à 10 millions d'euros, pour Eric Bailly. Cette option de cession serait liée aux nombres de matchs joués par l'ancien joueur de Villarreal et a une qualification en Ligue des Champions de l'OM. De son côté, le défenseur est “très intéressé” par Marseille, qui discute avec le clan du défenseur sur les contours d'un futur contrat.

Pisté par plusieurs formations étrangères, Eric Bailly serait néanmoins proche de rejoindre la cité phocéenne, qui a recruté plusieurs défenseurs centraux cet été (Samuel Gigot, Isaak Touré, Samuel Mbemba).

Difficulté pour Malinovskyi, un nouveau nom en approche ?

Toujours selon L'Équipe, l'échange entre Cengiz Ünder et Ruslan Malinovskyi se révèle, lui, complexe, financièrement parlant, alors que le premier est estimé à 22 millions d'euros par Transfermarkt, et le second à 28 millions. Si l'Ukrainien de l'Atalanta, qui n'est pas retenu par son club, serait enclin à signer à l'OM, le Turc Cengiz Ünder serait lui plus hésitant. L'OM aussi, puisque le club phocéen doit 20 % d'une vente de l'ailier droit à l'AS Roma.

L'Équipe révèle que l'OM pourrait se tourner vers une autre option : le Tchèque Antonin Barak. Le milieu offensif central de l'Hellas Vérone, qui a évolué sous les ordres du Croate Igor Tudor la saison dernière, sort d'une belle année en Serie A (29 matchs, 11 buts, 4 passes décisives), mais n'a pas démarré la saison dans la peau d'un titulaire (Antonin Barak a été remplaçant lors des deux premiers matchs officiels de l'Hellas Vérone cette saison). Cependant, cette piste est jugée “onéreuse”, alors que l'international tchèque (30 sélections, 8 buts), sous contrat jusqu'en 2024, est évalué à 20 millions d'euros par Transfermarkt.