Mercato - PSG : Mbappé n’a pas demandé la tête de Neymar, mais…

Kylian Mbappé n’aurait pas demandé le départ de Neymar à ses dirigeants, lors des négociations pour sa prolongation au PSG. L’attaquant se serait en revanche vu promettre un projet différent, dans lequel ne figurait pas le Brésilien.

Neymar Kylian Mbappé PSG

Dans Rothen s’enflamme, Jérôme Rothen a affirmé avoir des informations sur les tensions du vestiaire parisien. Le consultant-animateur a soutenu que Kylian Mbappé n’avait « rien demandé » sur Neymar. « De toute façon, connaissant Kylian, il ne se serait jamais permis… » Les affaires ne sont pas plus simples pour autant. Le Français se serait en effet vu promettre un projet différent, lors de la signature de son nouveau contrat, dans lequel ne figurait pas le Brésilien.

Neymar n’a pas eu de proposition

Jérôme Rothen confirme en effet que l’international français ne souhaitait pas rempiler dans les mêmes conditions que la saison passée : « Mbappé voulait un projet sportif différent et c’est pour cela qu’il a mis du temps à prolonger. » Et Nasser al Khelaïfi lui a fait savoir que le plan 2022-2023 s’appuierait sur de nouvelles bases (avec davantage de professionnalisme), et …sans Neymar. Or l’ancien Barcelonais « n’a eu aucune proposition », ce mercato.

Neymar dispose d’un contrat qui porte jusqu’en juin 2027 et qui est assorti d’un salaire supérieur à 30 millions d’euros par an. Les clubs capables de lui verser de tels émoluments sont peu nombreux, en Europe. Le joueur est revenu avec des intentions bien différentes de celles de la saison passée et semble de retour à sa meilleure forme. Christophe Galtier parait ravi, mais le technicien devra gérer les tensions avec Kylian Mbappé qui sont apparues au grand public, ces dernières semaines. Jérôme Rothen estime pour l’instant que le coach a su le faire, avec notamment l’épisode du penaltygate.

Depuis la reprise de la Ligue 1, Neymar totalise 5 buts et 6 passes décisives en 3 rencontres en Ligue 1. Le natif de Mogidas Cruzes parait bien déterminé à faire une grande saison, sous la tunique parisienne.