Mercato - Man Utd : Chelsea de retour dans la course pour CR7 !

L’horloge tourne et Cristiano Ronaldo commence à s’impatienter à quelques jours de la fin du mercato estival. L’attaquant portugais veut toujours quitter Manchester United mais doit se poser de sérieuses questions à propos de son avenir.

Cristiano Ronaldo, Manchester United

Inenvisageable il y a encore quelques semaines, l’hypothèse de voir CR7 rester à Manchester United prend de plus en plus de crédit. Faute de solution viable, le buteur des Red Devils pourrait se faire une raison et honorer sa dernière année de contrat dans le nord de l’Angleterre. Après avoir manqué la préparation en Asie et en Australie, Cristiano Ronaldo est finalement revenu début août à Manchester mais doit se contenter d’un rôle de remplaçant de luxe à l’heure actuelle en raison de ses envies d'ailleurs. Mais alors que Naples vient de jeter l’éponge, le quintuple Ballon d’Or pourrait voir une ancienne piste se réactiver. De son côté, le Sporting Portugal semble être résigné. 

Chelsea de retour dans la course ?

Selon les médias britanniques, l’agent de CR7 Jorge Mendes serait de retour à Londres pour relancer la piste de Chelsea. Le nouveau propriétaire des Blues, Todd Boehly, verrait d’un bon œil une arrivée du Portugais dans la dernière ligne droite du mercato. D’après le Sun, cette option est désormais la dernière chance de trouver une porte de sortie pour le buteur des Red Devils, usé mentalement mais toujours très professionnel à l’entraînement et lors de ses entrées en jeu en Premier League. Alors que la piste menant à Pierre-Emerick Aubameyang a du plomb dans l’aile en raison de l’intérêt de Manchester United, le club londonien est de retour au premier plan pour accueillir l’ancien Madrilène.

Tuchel sceptique ?

Selon le Daily Mail, Thomas Tuchel avait pris la décision de renoncer à Cristiano Ronaldo après avoir consulté son compatriote Ralf Rangnick. L'ancien entraîneur de Manchester United aurait fortement déconseillé au technicien allemand de recruter la star portugaise. Le tabloïd britannique ne précise pas le contenu exact de cette discussion ni les arguments avancés mais l'on peut parier sur le fait que le côté individualiste de CR7 et son absence totale de participation au travail défensif de l'équipe ont dû être évoqués par les deux hommes.